Navigation


 Vos Articles Animaliers


 Retour au forum

Plumage    

# Symptômes : premiers symptômes de maladies

Admin | Publié le dim 6 Aoû 2023 - 23:27 | 1580 Vues

Vous avez un doute sur l'état de santé de vos poules ?

Suivez pas à pas ce tuto, il vous permettra de voir si vos doutes sont fondés, quel que soit votre niveau  ...même si vous êtres complètement débutant(e).

_________________________________________

OBSERVATIONS ÉLÉMENTAIRES


1. votre poule ne s'alimente plus ou pas assez. Vous pensez qu'une de vos poules n'a plus d'appétit : la voyez-vous régulièrement manger des graines ?  Vient-elle si vous lui proposez une friandise ? 


2. La digestion et le système digestif. Les fientes de la poule devraient être marron-noir et compactes. Ont-elles l'air anormales ? A-t-elle des diarrhées jaunes ou blanches ? Y a t-il du sang ?


3. La soif et l'hydratation.Voyez-vous votre poule boire régulièrement ? A-t- elle toujours soif ? Votre poule présente-t-elle des signes de déshydratation ?


4. Une poule est sociable, elle se déplace en groupe et mange en groupe. Votre poule est-elle seule et isolée, refuse-t-elle de rentrer dans le poulailler alors qu'elle en a l'habitude ?


5. Une poule est vive et active, elle passe son temps à courir, chasser, gratter le sol. Votre poule est-elle immobile une bonne partie de la journée ?  Se déplace-t-elle avec difficulté ? En boitant ?


6. Une poule a un plumage lisse et brillant. Votre poule a-t-elle un plumage ébouriffé ou gonflé ? A-t-elle des tremblements ou des frissons ? Le plumage est-il terne ? Est-elle déplumée ?

7. Une poule est propre, elle se nettoie dans la terre sèche ou dans un bac à cendres. Elle passe beaucoup de temps à faire sa toilette avec le bec dans son plumage. Votre poule se nettoie-t-elle ?


_________________________________________

Si votre poule montre un seul de ces signes, elle est malade.

_________________________________________

Le premier reflexe et le plus important est de l' ISOLER immédiatement des autres : couchage séparé, alimentation séparée, abreuvoir séparé, distance d'1 à 2 mètres minimum. 


Pourquoi ?


Pour éviter toute contamination : il est plus facile de soigner une poule malade que plusieurs. La plupart des maladies aviaires (quasiment toutes, en fait) sont contagieuses. Quasiment toutes sont aussi potentiellement mortelles. Inutile de préciser que dans de nombreux élevages des poules sont mortes les unes après les autres pour n'avoir pas suivi cette règle essentielle : la quarantaine est obligatoire.


_________________________________________

RECHERCHE DES SYMPTÔMES

Rechercher les symptômes est une étape tout à fait essentielle : il s'agit d'examiner votre poule pour relever tous les indices qui vous renseigneront sur son état.

A quoi ça sert ?

1. La première raison est de confirmer quelle est la gravité du problème et son degré d'urgence, ce qui vous permettra de savoir si vous pouvez trouver vous même une solution ou si vous devez consulter un vétérinaire.

2. La seconde raison est de trouver l'origine de la maladie : est-ce un problème alimentaire, un virus, un parasite, une bactérie, une blessure, un problème d'hygiène ou d'équipement de votre poulailler. Connaître le problème vous permettra de savoir quelles sont les différentes solutions possibles. Autrement dit, quels seront vos choix.

_________________________________________

* En premier lieu, une fois votre poule isolée, procédez à un petit examen rapide de votre poulette : examen rapide.

* Tous les gestes élémentaires et utiles pour manipuler votre poule, la peser, ouvrir son bec... sont expliqués et détaillés ici.


_________________________________________

À la suite de ces observations quels sont les principaux symptômes ?


1. Votre poule tousse, ses narines ou ses yeux coulent. Elle respire difficilement : le type de symptômes est respiratoire. > cliquez-ici


2. Du sang est visible dans les fientes ou les diarrhées de votre poule  C'est un problème spécifique. > cliquez-ici


3. Votre poule a des diarrhées jaunes, blanches, vertes, des vomissements. Il s'agit possiblement de symptômes digestifs. > cliquez-ici


4. Votre poule a les yeux, la crête, les caroncules, la gorge, la tête ou des parties de la tête enflées > cliquez-ici



5. Votre poule a perdu du poids, elle ne mange plus, vos observez des vers dans ses fientes. > cliquez-ici


6. Des plaques blanches ou jaunâtres sont visibles à l'intérieur de la gorge de votre poule. > cliquez-ici


7. Votre poule est léthargique, elle ne bouge presque plus, ou est immobilisée. > cliquez-ici


8. Le poulailler ou le plumage de votre poule sont infestés de bêtes minuscules, grises ou rouges, elle est affaiblie. > cliquez-ici


9. Votre poule boîte, reste perchée sur une patte, vous observez une croûte noire sous ses coussinets. > cliquez-ici


10. Les pattes de votre poule sont boursouflées, couverts de croûtes, les écailles sont soulevées et infectées : cliquez ici


11. Votre poule à un énorme abdomen rempli de liquide, comme un ballon. Elle est affaiblie et ne mange plus. > cliquez-ici


12. Votre poule souffre de la chaleur, il fait plus de 25° elle a le bec ouvert, ses ailes sont decollées du corps, elle halète:  > cliquez-ici (stress thermique) et ici (hyperthermies)


_________________________________________

Ces manifestations couvrent la plupart des maladies connues. Dans certains cas, il peut être utile de vérifier dans la liste des pathologies connues s'il ne s'agit pas d'une maladie rare. > cliquez-ici


_________________________________________


Les maladies asymptomatiques.

Si votre poule ne présente aucun de ces symptômes mais qu'elle est d'évidence malade, c'est un problème. Elle ne mange plus, ne se déplace plus, mais n'a, ni toux, ni diarrhées, ni parasites.

Première précaution : vérifiez bien qu'elle n'ait pas de symptômes qui vous auraient échappé. L'avez vous déjà vermifugée ? lui avez vous déja donné un traitement antibiotique il y a quelques jours pour d'autres raisons ? Il est extrêmement rare d'avoir des maladies sans symptômes.

Le plus souvent il s'agit d'une baisse de forme temporaire, de l'affaiblissement dû à des traitements récents, d'une interaction médicamenteuse (EPP + médicament), ou d'un cumul néfaste de traitements. Dans ce cas, il n'y aura pas grand chose à faire : donnez à vos poules une véritable alimentation nutritionnelle (voir ici) ainsi que des plantes ou des huiles essentielles qui remettront votre poule d'aplomb. Rétablissez au plus vite sa flore intestinale : ail, kéfir ou levure de bière activée.


Évitez d'accumuler de nouveaux traitements ou compléments chimiques qui affaibliront votre poule encore plus. 


_________________________________________


IDENTIFICATION ET TRAITEMENTS


La plupart du temps vous réussirez à identifier une maladie ou 2, voire 3 maladies possibles, et vous allez donc pouvoir envisager des solutions.


- Une solution alimentaire, ou a base de compléments alimentaires en cas de carences, de déshydratation, d'affaiblissement, qui aideront d'ailleurs au traitement de la plupart des maladies.


- Une solution médicale : en vous adressant à un vétérinaire, si la maladie nécessite une prescription d'antibiotiques, de médicaments spécifiques, d'analyses médicales etc.


- Une solution allopathique avec des médicaments de la médecine traditionnelle, ou des produits du commerce ne nécessitant pas d'ordonnance.


- Une solution alternative à base d'huiles essentielles ou de plantes, pouvant être utilisée dans beaucoup de situations, mais pas toutes.


Il n'existe pas de solution moins bonne, meilleure ou pire. L'utilité d'un diagnostique ou d'un pseudo diagnostique, est surtout de voir de quelles options vous disposez.


N'excluez rien. Pour soigner un animal malade, utilisez tous les moyens à votre disposition : s'ils ont demontré leur efficacité, ils sont utiles. Certaines maladies résistent à des antibiotiques : même des élevages professionnels utilisent des huiles essentielles pour en venir à bout. A l'inverse, d'autres pathologies ne se soignent qu'avec des traitements chimiques.


_________________________________________


QUELQUES CONSEILS


Je vous invite à lire ces différents articles détaillant les usages possibles et avérés de certains produits, et leurs limites :

  1. Le vinaigre
  2. L'ail
  3. Le kéfir
  4. L'extrait de pépin de pamplemousse.
  5. Les différentes levures de bière
  6. La vitamine C
  7. les huiles essentielles


La parfaite connaissance de ces produits, et de leur champ d'action est indispensable. Elle vous aidera à soigner vos poules et à éviter des maladies.

Ces articles vous diront si une pathologie peut être traitée avec efficacité, ou si elle n'a aucun effet, et quels dosages utiliser pour chaque type de maladie,  - avec des références scientifiques à l'appui.


D'une manière générale, ne faites confiance à aucun site internet pour diagnostiquer, traiter, ou doser un produit, sauf si ces informations sont sourcées par des études scientifiques


_________________________________________

Crédits :

Auteur : JT - plumage

> retour au menu des articles


À propos de l'auteur