Navigation


 Vos Articles Animaliers


 Retour au forum

Plumage    

# Symptômes : du sang dans les fientes

Admin | Publié le lun 24 Juil 2023 - 17:35 | 1627 Vues

La présence de sang dans les fientes est un signe extrêmement inquiétant. Le réflexe est en général de suspecter une coccidiose, ou de consulter votre moteur de recherche favori qui vous orientera vers... une coccidiose.


D'une manière générale, ne comptez pas sur Internet pour un diagnostic correct, surtout si les sites que vous consultez font la promotion de produits commerciaux.


Faites vos propres observations, soyez méthodiques et si la situation l’exige, consultez un vétérinaire.

Avant de vous inquiéter, commencez toujours par isoler la poule concernée et faites un petit bilan de santé rapide (voir ici : examen rapide). Examinez visuellement vos poules pour vérifier si certaines n'ont pas aussi des symptômes, si elles ont l'air abattues, apathiques, vérifiez les cloaques de chaque poule et si les œufs ont des traces de sang.

Mesures d'hygiène obligatoires :

Portez des gants jetables et lavez-vous les mains ensuite. Une fois la poule mise en quarantaine  parc séparé - alimentation séparée - couchage séparé - distance d'1 à 2 mètres des autres minimum), vous allez pouvoir commencer vos recherches.

Vérifiez une à une ces causes possibles, il y en a une dizaine, pas plus.

Attention, les photos ne sont jamais représentives d'une pathologie.


1- La cause alimentaire :

Envisagez en premier lieu une conséquence liée à l'alimentation, celle que vous avez pu donner, ou celle que les poules ont pu ingérer par elles-mêmes. Les poules ont-elles ingéré des fruits rouges, de la betterave, du choux rouge qui auraient coloré ces fientes ? Des enfants, des passants ont-ils la possibilité de leur donner de la nourriture ?



(©  Backyard Chickens)


2. Hémorragie et saignements du cloaque

Ce qui peut apparaître comme une maladie intestinale peut parfois provenir d'une simple blessure. La poule, surtout si elle est jeune, peut se blesser en pondant et endommager de petits vaisseaux sanguins. Il peut aussi arriver que des picages ou des coupures apparaissent au niveau du cloaque, ces plaies peuvent être vérifiées visuellement.

Vous pouvez aussi avoir affaire à un prolapsus du cloaque, dans ce cas, les œufs seront souvent souillés par du sang. Selon les niveaux de gravité, vous verrez apparaître une partie de l'oviducte et des anses intestinales ressortis par le cloaque ainsi que des hémorragies.


Ce symptôme est très impressionnant mais il peut être possible d’intervenir si vous le faites rapidement, ou si vous consultez en urgence un vétérinaire. A défaut, ce prolapsus pourra causer le décès de l'animal. Cette pathologie touche en particulier les pondeuses âgées, et apparaît plus fréquemment par temps chaud.



(© Chicken scratch - cs-tf.com)


3- Le mucus intestinal

Il est assez courant de constater une présence de sang qui n'en est pas vraiment : il s'agit du mucus. Celui ci peut avoir une couleur allant du rose, à l''orange, jusqu'au rouge-orangé. Son aspect est gélatineux et visqueux, une fois séché il s'assombrit et ressemble à du cuir, ou des tendons.


Ce mucus aussi appelé l'épithélium, est une fine couche de protection des intestins de la poule composé de cellules. Si l'intestin est blessé, attaqué par des bactéries ou des toxines nocives, il se comporte comme une barrière de protection puis se détache et emporte ces bactéries ou toxines pour être rejeté.


Si l'intestin est enflammé, ce mucus va aussi emporter un peu de sang : on aura alors cette couleur rose-orangé. Mais si l'intestin est plus endommagé, ou que la couche de mucus est touchée par une inflammation bactérienne, elle pourra être accompagné de sang, et dans certains cas causer une "colite pseudomembraneuse" entraînant une diarrhée sanglante.

On peut trouver une large gamme d'inflammations, certaines sont bénignes, juste causées par de petites lésions alimentaires : épines végétales, cailloux, coquilles d'huîtres, et même coquilles d'œuf, changement alimentaire, ou stress.

D'autres sont bien plus graves : attaques bactériennes, infections virales, parasites internes, parmi lesquelles on compte la célèbre et redoutée coccidiose. On va donc voir les autres symptômes qui peuvent vous alerter sur la présence de ces maladies.

(© Backyard Chickens)


4. La coccidiose.

Elle se caractérise par des symptômes assez courants : crête pâle, prostration , fatigue, plumes parfois ébouriffées, une soif intense, un amaigrissement. La poule boite, a du mal à marcher, elle est hésitante ou titube, elle peut avoir les ailes pendantes et écartées du corps.


Le tour du cloaque est souvent collé par des diarrhées. Le sang dans les fientes est fréquent mais pas systématique, en revanche la coccidiose s'accompagne toujours de diarrhées puisque les intestins endommagés ne peuvent plus absorber l'eau et les nutriments des aliments.

On peut souvent confondre la coccidiose avec d'autres maladies, car tous les symptômes cités ci-dessus ne sont pas forcément présents.


Sachez également que les coccidies sont observables au microscope (entre x60 et x400).

( © Lisa Steele - Fresh Eggs Daily)


5. Les empoisonnements

De nombreux types d'empoisonnements peuvent causer des saignements : substances végétales, polluants, métaux lourds dans de l'eau, l'air ou au sol, produits chimiques, peinture écaillée, désherbants, insecticides, raticites, pesticides, engrais et probablement bien d'autres peuvent intoxiquer vos poules.

Si vos poules ont accès à un plan d'eau, des algues, souvent d'un aspect bleu-vert, peuvent aussi être en cause. Il s'agit de certaines bactéries, favorisées par l'eau stagnante et la chaleur qui produisent des hépatitoxines. Une fois ingérées, elles produiront des diarrhées sanglantes rouge vif ou des fientes sombres contenant du sang coagulé.

(© The chicken Chick)


6. Les parasites intestinaux

L'infestation des poules par des vers intestinaux est aussi l'une des causes de présence de sang dans les fientes. Elle ne sera pas systématique mais révélera que les parasites : ténias, nématodes ou vers ronds présents dans les intestins ont provoqué une inflammation aussi appelée l'entérite.


Observez en premier lieu les fientes : les vers sont parfois visibles à l’œil nu. Les symptômes les plus courants de vers sont, en plus des diarrhées (avec ou sans saignement) l'apathie, le manque d'appétit et surtout, la perte de poids.


La plus grande partie de ces vers sont transmis par les déjections ou la présence oiseaux sauvages ou l'ingestion de vers de terre et de limaces. Voir aussi : vers et vermifuges

(© Livestocking.net)


7. La maladie de Newcastle

C’est l'une des maladies virales aviaire les plus courantes dans le monde même si elle touche assez peu les élevages domestiques sur notre territoire. Il n'existe qu'un mode vaccinal pour y faire face et aucun traitement.


Les symptômes sont : des postures de tête étrange, une difficulté à marcher, une démarche trébuchante, une toux, des halètements et des diarrhées hémorragiques. Sur certains animaux ces signes sont parfois très légers mais ils entraînent néanmoins une mort subite de l'individu.


(© Jaguzafarms.com)

8. L'entérite nécrotique

La maladie est causée par la toxine d’une bactérie (Clostridium perfringens) se développant de manière fulgurante.


Elle apparaît, le plus souvent sur des poules jeunes (1 mois), mais pas toujours, en raison d'une qualité d'eau douteuse, d'une mauvaise alimentation (parfois trop riche en protéines animales : friandises ou restes de repas ou parfois trop pauvre en protéines) ou l'ingestion de raisin dont la consommation n'est pas recommandée aux poules.


Les symptômes sont une prostration, une déshydratation, un jabot empli d'eau et souvent une diarrhée sanglante. C'est une maladie émergente actuellement en progression. Il existe une synergie entre entérite et coccidiose, qui rendra la maladie encore plus sévère si la poule est atteinte par des coccidies. Dans les cas sévères l'entérite nécrotique peut provoquer une perforation des intestins, un choc septique (chute de la pression artérielle) et la mort de l'animal.



(© The farmer's Lamp)

9. Maladies rares.

A ces principales causes de présence de sang s'ajoutent de possibles complications sévères de diarrhées, liée à l'une des pathologies virales, fongique ou bactérienne décrite dans cet article. Ces cas seront heureusement extrêmement rares. (Voir aussi : Symptômes de diarrhées.)

Il existe également un grand nombre de pathologies "graves" ayant des effets imprévisibles sur l'organisme : cancers, maladies génétiques, maladies rares etc. qu'il sera difficile voir impossible de diagnostiquer sans autopsie ou de soigner. (voir ici : liste de pathologies aviaires)

Vous pouvez aussi, dans certains cas, suspecter une ingestion de corps étrangers, les poules étant curieuses d'ingérer ce qui brille : morceaux de métal coupants ou pointus, agrafes, bijoux... Ils seront pratiquement toujours rejetés naturellement, mais il existe toujours une éventualité de blessure interne avec certains objets. Des veines se trouvent très proches des intestins et une lésion peut se produire et causer une petite hémorragie.


(© Mannapro.com)

_____________________________________

Conclusion :

Nous venons de voir ici quasiment toutes les raisons qui peuvent causer l'apparition de sang dans les fientes. Si ce cas se produit, soyez méthodique : éliminez une à une les possibilités afin d'essayer de trouver la cause.

Si ces symptômes sont réguliers, abondants, accompagnés d’un état apathique ou de diarrhées, vous avez des raisons de vous inquiéter. Dans la mesure du possible : consultez un vétérinaire.

_____________________________________


Voir aussi en complément de cet article :

Symptômes de diarrhées

Le vinaigre pour les poules

Tout sur les abreuvoirs

Prévenir les risques de maladie

Plantes sauvages et plantes du jardin

Gestes techniques de manipulation

Conseils de nutrition pour les poules

Examen de routine d'une poule

Liste des pathologies aviaires

Les vertus de l'ail

Les huiles essentielles

Les pâtées nutritionnelles

Le kéfir pour les poules


>> Retour au menu des articles


Crédits :

Auteur : JT - plumage


À propos de l'auteur