Apprendre à élever et sélectionner les Poules et Coqs de Race reconnue
 
AccueilPoules SoiesCalendrierS'enregistrerConnexionFAQRechercher
Derniers sujets
» oeufs gelés
par Fran31 Aujourd'hui à 11:22

» Trichomonose
par Sofiania Hier à 17:38

» mes oies recommencent a pondre , c'est bizarre non ?
par Jeune-Amateur &co Hier à 15:54

» Mon élevage de sussex tricolore dans le 52
par Sofiania Hier à 10:17

» ma poule déplumée
par Koggy Jeu 13 Déc 2018 - 21:21

» Comment savoir si jabot bouché ou si vers dans le jabot ?
par Luce Jeu 13 Déc 2018 - 18:35

» calcul pour faire un colombier a l'ancienne et la loi....
par bosuko Mer 12 Déc 2018 - 20:32

» Nourrir les oiseaux du jardin ou leur aménager un petit paradis ?
par Sofiania Mer 12 Déc 2018 - 16:41

» Maladies des oies
par Sofiania Mer 12 Déc 2018 - 13:11

» Les expositions de cet hiver 2018-2019
par G.G. 31 Mer 12 Déc 2018 - 11:32

» Qui a pondu quoi ???
par Yves64 Mer 12 Déc 2018 - 9:03

» TRIPLE JAUNE DANS UN ŒUF
par cymo89 Mar 11 Déc 2018 - 18:25

» Championnat de France de l'ORPINGTON
par Fran31 Mar 11 Déc 2018 - 10:53

» bosuko le nouveau!!
par col vert Mar 11 Déc 2018 - 9:35

» hollahdaise naine huppe disparue
par Luce Lun 10 Déc 2018 - 21:49

» Vermifuge
par cymo89 Lun 10 Déc 2018 - 20:12

» A l'aide pour mon magnifique coq Ayam Cemani
par cymo89 Lun 10 Déc 2018 - 20:07

» Male ou femelle ?
par Compain Lun 10 Déc 2018 - 13:48

» histomonose
par Sofiania Ven 7 Déc 2018 - 16:53

» POUSSINS PENDANT L'HIVER : BONNE IDEE ?
par XoriFox Mer 5 Déc 2018 - 14:51

» Goliath s'est envolé chez ma voisine
par newfeel Lun 3 Déc 2018 - 16:12

» Recherche voliere
par GD MONT Dim 2 Déc 2018 - 22:15

» Poulette isolée du groupe
par franck Dim 2 Déc 2018 - 17:11

» Carte des vendeurs de sujets et oeufs fécondés
par newfeel Dim 2 Déc 2018 - 14:24

» Bonjour à tous
par Koggy Sam 1 Déc 2018 - 22:34

» Nagasaki (chabo) affaiblie
par funky Sam 1 Déc 2018 - 20:20

» Besoin d'aide, pattes du jars très mal en point
par kmellia Sam 1 Déc 2018 - 7:57

» coq de race orpington de 5 mois
par franck Ven 30 Nov 2018 - 23:04

» A donner coq maran
par newfeel Jeu 29 Nov 2018 - 11:13

» Coucou 1 mois : fille ou gars ?
par daniel23 Jeu 29 Nov 2018 - 6:25

» Avis pigeon Texan
par franck Mer 28 Nov 2018 - 16:22

» Poule hors du commun ou normale
par newfeel Mer 28 Nov 2018 - 15:34

» Infections à Escherichia Coli
par SIMON Maurice Mar 27 Nov 2018 - 21:12

» J22 et aucun mouvement
par Jeune-Amateur &co Mar 27 Nov 2018 - 15:13

» quelle race?
par cymo89 Mar 27 Nov 2018 - 12:03

» La Lyonnaise
par sansanfoi Mar 27 Nov 2018 - 12:03

» la race lyonnaise
par bettan Mar 27 Nov 2018 - 11:13

» Passer des oeufs de la couveuse artificielle à la poule ?
par Fran31 Mar 27 Nov 2018 - 9:57

» presentation
par Fran31 Mar 27 Nov 2018 - 9:52

» Le coryza infectieux
par Sofiania Lun 26 Nov 2018 - 8:56


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...

Aller en bas 
AuteurMessage
PETELOUP67
Invité
avatar


MessageSujet: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Jeu 5 Juil 2018 - 19:31

Bonjour,
COMMENT J AI SAUVE MA POULE ou « TANT QU IL Y A DE LA VIE… ». Je voulais vous faire part de mon retour d’expérience sur une poule que j’ai retrouvée très mal en point, il y a 2 ou 3 mois, et qui va très bien aujourd’hui. Je l’ai donc retrouvée prostrée dans le garage (cela faisait 2 jours qu’elle avait disparu), ne marchant plus du tout, et ne picorant plus du tout. Je l’ai rentrée pour la nuit, ne pensant pas la retrouver vivante le lendemain (cela faisait déjà 2 jours qu’elle était comme ça). Le lendemain, j’ai remarqué une grosse diarrhée, et elle ne marchait toujours pas (aucun équilibre, les pattes molles, les doigts recroquevillés), ni ne picorait. Les différents avis que j’ai glannés çà et là sur internet étaient plutôt pessimistes. Bref 2 jours encore plus tard, elle était toujours vivante, mais très affaiblie car non alimentée. Là je me suis dit que je devais intervenir. Je me suis mise à la nourrir tant bien que mal, à la seringue, de l’eau avec de la farine dans un premier temps, puis de l’œuf que je mixais en omelette. Puis de la patée pour poussins de ma confection (œuf dur, biscottes, huile et orties, le tout broyé), que je lui insérais dans le bec en l’écartant. Autant vous dire que nourrir une poule qui ne picore pas du tout, ça n’est pas facile, et c’est très long ! Elle se contentait d’avaler ce qu’on lui mettait dans la bouche. Les jours sont passés, toujours la diarrhée, et les doigts des pattes recroquevillés, et toujours aucun équilibre. Elle tombait dès que je la mettais sur ses pattes. Je la calais avec des rouleaux de papiers. Elle restait sur son ventre toute la journée. Par contre, la crête bien rouge (un peu molle) et les yeux nickel.  Je lui ai coupé les plumes autour du croupion à cause de la diarrhée, pour éviter de créer une zone sale et un nid à mouches et asticots. J’ai lu sur un blog qu’un internaute conseillait de donner du sélénium pour les pb de pattes. J’ai donc été acheter des gélules au supermarché contenant du sélénium et des vitamines A, C et E, que je saupoudrais dans la seringue. Petit à petit, Au bout de 2 bonnes semaines, elle a tenu sur ses pattes, mais toujours pas de reflexe de picorer, et encore moins de mettre une patte devant l’autre, et comme prostrée, les ailes tombantes et la tête rentrée dans le cou. Au bout d’un mois, jour pour jour, miracle ! Elle s’est remise à picorer, dans le vide (comme si elle ne voyait pas), je devais lui mettre la tête dans sa gamelle pour qu’elle comprenne. Et une semaine après, les premiers pas sont arrivés. Et tout cela petit à petit, et de mieux en mieux de jour en jour. Elle pond à nouveau depuis 3 jours. Incroyable ! je ne sais pas ce qui m’a pris de me lancer dans cette aventure qui m’a pris beaucoup de temps (vive les ponts du mois de mai), mais les différents témoignages que j’ai trouvés sur internet m’ont donné envie de prouver qu’on achevait un peu rapidement les poules. Ce que je peux comprendre parfaitement au vu de la faible valeur d’une poule. Mais j’ai vu des témoignages de gens vraiment désespérés, très attachés à leur petite bête, et qui ont même été voir des vétérinaires, qui en général n’y connaissent rien en poule. J’ai trouvé aussi plein de témoignages de personnes dont la poule présentait les mêmes symptômes que la mienne, mais aucune réponse fiable et sûre. Ca m’a paru bizarre. Bon, la vérité, c’est que je n’ai trouvé personne pour achever ma poule … (surtout pas moi), j’ai donc fait ce que j’ai pu, mais je crois que c’est mon acharnement thérapeutique qui a sauvé ma poule. Il n’y a donc pas de fatalité, et tant qu’on n’a pas tout essayé, il ne faut pas baisser les bras, et encore une fois, tant qu’il y a de la vie… Donc si certains d’entre vous adorent leur poule, si vous avez du temps… ne sortez pas trop vite la hache.
Revenir en haut Aller en bas
Yves64
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Jeu 5 Juil 2018 - 20:56

Moi, je vous dis BRAVO pour votre ténacité et votre acharnement à vouloir sauver une poule: la votre !
Quel investissement personnel !
Mes hommages, Madame !
Revenir en haut Aller en bas
Jeune-Amateur &co
Oeuf d'or
Oeuf d'or



MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Jeu 5 Juil 2018 - 22:24

Bravo et merci pour le témoignage.
Moi aussi j'ai soigné comme je pensais, puis j'ai eu peur de me tromper, et elle est morte chez le véto.
En restant avec moi et en faisant comme toi, elle serait peut-être encore là
Revenir en haut Aller en bas
Fanfan Valro
Roi/Reine de la basse cour
Roi/Reine de la basse cour
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Ven 6 Juil 2018 - 6:24

Oui parfois il faut être tétu et tout essayer même s'il arrive que notre bonne volonté est une issue fatale on moins on ne se reproche pas de tout avoir tenté . Surtout lorsqu'au final il y a une belle histoire comme la votre . Bravo à vous
Revenir en haut Aller en bas
Fran31
Oeuf de bronze
Oeuf de bronze
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Ven 6 Juil 2018 - 8:40

beau témoignage et belle récompense de votre acharnement
Revenir en haut Aller en bas
MistipiCreed
Oeuf de bronze
Oeuf de bronze
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Ven 6 Juil 2018 - 11:42

Salut,

Bravo pour ce que tu as fait, tu as persévéré et personne n'aurait mieux fait!
Revenir en haut Aller en bas
Sofiania
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Ven 6 Juil 2018 - 13:37

Les symptômes que tu décris pourraient très bien être ceux d'une maladie de Newcastle (ce que je n'espère pas, les hypothèses sont nombreuses), dont la guérison peut prendre plusieurs semaines (3 à 4).
Le fait que tu l'ais nourri de manière forcée et les compléments alimentaires ont indéniablement aidé pour favoriser sa guérison et récompensé ton acharnement.
Je suis entièrement d'accord avec toi, l'on élimine nos poules souvent trop rapidement, le fait est qu'avec un nourrissage artificiel, surtout l'eau de boisson, l'on arrive bien souvent à sauver des poules qui parfois semblent des cas désespérés et j'en sais quelque chose pour en avoir nourri plus d'une avec une sonde alimentaire pendant des jours d'affilés et en faisant des boulettes de grains ou de mie de pain imbibées, de viande données directement dans le bec plusieurs fois par jour.
Je crois qu'elles meurent le plus souvent de cette incapacité à se nourrir et surtout à boire, la déshydratation est le plus grave, cela les affaiblit considérablement.
Néanmoins, lorsque l'on fait cela, l'on prend le risque de favoriser la contamination des autres volailles et il faut le dire, cela demande du temps et de la persévérance, temps que tout le monde n'a pas.
Alors bravo, mais n'oublies pas qu'une poule guérie peut aussi devenir une poule porteuse saine.
Il n'y a pas que des questions économiques dans le fait d'éliminer une poule malade, cela empêche bien souvent d'avoir à se retrouver dans une situation bien pire, d'autant que pour des raisons cette fois vraiment économique, la recherche (comme les éleveurs pros) se fiche bien de trouver des remèdes pour la plupart des maladies dont sont atteintes nos poules, jugeant qu'il n'est pas rentable de les soigner, le rapport coût/bénéfices n'étant pas en leur faveur.
Ce rapport pourrait bien changer puisque nos gallinacées sont de plus en plus considérés comme des animaux de compagnie et de plus en plus d'éleveurs amateurs sont demandeurs de soins auprès de leurs vétos, lesquels sont bien incapables d'y répondre.
il semblerait qu'ils soient  de plus en plus nombreux à se former, mais cela risque de prendre du temps.
C'est pourquoi, pour l'instant,l'on ne peut compter que sur nous mêmes et continuer à échanger nos savoirs, nos expériences et nos pratiques
Revenir en haut Aller en bas
Luce
Oeuf d'argent
Oeuf d'argent
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Jeu 19 Juil 2018 - 10:08

Je viens seulement de lire ton histoire PETELOUP, et j'en suis toute émue. 

Bravo à ta persévérance ! moi même je ne baisse pas les bras quand une poule est malade, mais j'ai obtenue très peu de résultats positifs quand à la guérison d'une poule malade.

J'ai déjà emmené mes poules malades chez plusieurs vétos différents mais aucune (ce sont toutes des femmes) aucune donc n'est capable de soigner mes poules. 

Un jour, je conduit ma poule avec un gros abcès à son doigt, n'étant pas capable moi même de l'ouvrir pour lui retirer ce pus caséeux, tout ce qu'elle a fait, c'est de lui enfoncer une aiguille pour lui aspirer le pus ! bien que je lui ai dit que ça ne marchait pas comme ça, que le pus était du pus "solide", elle a persisté à essayer de lui aspirer le pus ! finalité, ma poule au bout de quelques jours avait ce trou d'aiguille qui s'étalait et ça a fini par faire une énorme croute autour et un trou en dessous par lequel d'ailleurs, j'ai pu extraire le pus caséeux du doigt de ma poule par ce trou tellement il était devenu volumineux.
Entre temps, j'étais allée voir une autre véto pour la même raison, ce qu'elle a fait ? elle m'a donné un antibiotique !!! 

Une troisième véto m'a tué ma petite poule adorée orpington fauve à liseré noir de SEPT MOIS parce que je l'avais emmené pour qu'elle lui vide le jabot bouché. Après une journée entière enfermée dans son carton sans le moindre soin, et malgré mes appels téléphoniques répétés pour savoir où ça en était, (j'habite à 20 kms du cabinet vétérinaire) elle a daigné lui aspirer le contenu du jabot que le soir à 20 h !!!  et ça l'a tuée sans doute à cause du stress causé par l'aspiration et les heures passées dans son carton.
Rien que d'y repenser, j'ai les larmes qui coulent !

J'ai fait quand même un signalement à l'ordre des vétérinaires qui m'a dit de porter plainte contre elle et d'aller en justice mais en me mettant en garde que si je perdais le procès, les frais de justice seraient à ma charge ! sachant que je n'avais aucune chance contre ce genre de procès, je n'ai pas donné suite mais la véto m'a annulé la facture avec ses plus plates excuses que j'avais toujours refusé de payer malgré ses relances!

Moralité : les vétos sont des incompétents en la matière ! et ce n'est pas demain la veille que je retournerai en voir une.

Petite question avant de terminer : où trouves tu le sélénium en gélules PETELOUP ? Je voudrais en acheter pour une poule qui a des problèmes de jabot un peu bouché. Un jour elle semble aller bien, le lendemain, elle traine la patte et ne mange pas. Pendant plus d'une semaine, je la faisais vomir matin et soir  tout le liquide jaune qu'elle avait dans son jabot très gonflé et depuis deux jours, il n'est plus gonflé et il n'y a plus de liquide dedans mais il semblerait que ce qu'elle mange ne se digère pas bien.
Peut-être que le sélénium serait bon pour elle ? c'est depuis que je lui ai donné des grains de kéfir à manger (de force) que son jabot n'est plus rempli de liquide, y a t-il une cause à effet ? Mystère...
Revenir en haut Aller en bas
PETELOUP
Petit Oeuf
Petit Oeuf
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Mar 7 Aoû 2018 - 22:26

Bonjour,
excusez moi pour ce long délai de réponse.
Pour répondre à Luce, j'ai acheté le sélénium en supermarché, au rayon "vitamines" en tout genre (juvamine etc.), j'ai trouvé une boite d'une marque distributeur qui proposait selenium, vitamines A, C et E en gélule.
Pour répondre à Sofiania, je comprends bien que les éleveurs ne peuvent pas passer beaucoup de temps sur une poule et que le risque économique est énorme et ne peut justifier trop d'attendrissement. Je suis juste étonnée qu'il n'y ait pas plus d'études poussées sur les maladies de poules. Enfin, c'est ce que je suppose. Je m'adressais plus particulièrement aux "passionnés" (et ils sont de plus en plus nombreux), pour leur montrer qu'il ne faut pas baisser les bras trop vite.
Pour info, ma poule va toujours très bien, elle pond et a repris une activité normale. Toutefois, je crains qu'elle n'ait eu un coup de chaud avec cette canicule, elle est très patraque, je l'ai rentrée à nouveau pour cette nuit, au frais, ventilateur etc. Contrairement aux autres poules qui ont l'air d'avoir bien résisté à la chaleur, celle-ci garde une certaine fragilité.
Je vous remercie tous pour vos félicitations, compliments et commentaires. Je me connecte rarement malheureusement (les beaux jours nous occupent du matin au soir !), mais je remercie les auteurs de ces forums qui sont d'une vraie utilité pour tous les passionnés, amateurs, débutants ou non.
bonne soirée à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
PETELOUP
Petit Oeuf
Petit Oeuf
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Mar 7 Aoû 2018 - 22:46

Message à Luce:
ton expérience malheureuse avec les différents vétérinaires confirme ce que je pensais... ils n'y connaissent rien en poule et ça ne les intéresse pas (sauf vétérinaires spécialisés peut-être, ça ne doit pas courir les rues). Mais à qui faire confiance quand on ne sait plus quoi faire ? C'est bien pour cela que je voulais mettre mon expérience à profit de tous ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas mettre 40 euros dans une consultation de vétérinaire ... on n'est jamais si bien servi que par soi-même. Disons que dans mon cas, je pensais vraiment que ma poule ne s'en sortirait pas, alors perdu pour perdu, je me suis improvisée "véto", mais c'est la survie de ma poule qui m'a poussée à continuer chaque jour, et vice-versa. Mais dans ton cas, c'était de la "chirurgie", et là, je ne m'y serai pas aventurée, je crois que j'aurai fait comme toi, je l'aurais emmenée.
concernant le jabot gonflé, c'était également le cas de ma poule, j'avais même l'impression qu'elle avait un truc tout dur coincé dedans. J'avais lu également qu'il fallait la faire vomir. Mais je n'ai pas osé. Ca s'est arrangé tout seul finalement en même temps que son état général. Essaye de trouver des réponses sur internet, il y a forcément quelqu'un qui a eu le même problème. Bon courage, et fais part de ton expérience et de la suite, ça servira sans doute à quelqu'un d'autre !
Revenir en haut Aller en bas
Luce
Oeuf d'argent
Oeuf d'argent
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Mer 8 Aoû 2018 - 11:20

PETETLOUP Merci de te donner la peine de me répondre, c'est très gentil. 
Ma poule est morte, la veille elle avait eu l'air d'aller bien, elle avait même mangé tout un bol de pâtes à la sauce de viande avec des morceaux de steak dedans que j'avais gardé de ma part du midi pour elle, j'étais contente de la voir manger ainsi, mes espoirs de guérison pour elle étaient très élevés.
J'avais tâté son jabot avant d'aller coucher, il était bien rempli, donc, j'étais persuadée qu'elle allait s'en sortir, que j'allais être récompensée de tout le mal que je me suis donné pour la guérir, pour la sauver, et puis le lendemain matin, comme chaque matin, mon premier coup d'œil sur le perchoir était pour cette poule, mais voilà que je ne la vois pas ! je cherche après elle sous le perchoir (pensant la voir debout) et je la vois allongée dans un coin de la cabane morte. Quand je l'ai prise, un peu de liquide est sorti de son bec, elle était froide et presque raide, elle a du mourir tôt dans la nuit. 
Ma première idée a été qu'elle avait du s'étouffer avec le liquide qu'elle a régurgité et qu'elle a ravalé de travers, n'étant pas sur le sol pour pouvoir dégager sa gorge du liquide, elle s'est étouffée, enfin c'est mon idée, je ne vois pas d'autre solution pour qu'elle meure subitement après avoir eu l'air d'aller mieux. 
Voilà Peteloup, la fin de l'histoire. 
C'est très difficile de sauver les volailles lorsqu'elles sont mal en point. ça m'est arrivé mais c'est rare.
Revenir en haut Aller en bas
PETELOUP
Petit Oeuf
Petit Oeuf
avatar


MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   Mer 8 Aoû 2018 - 15:40

LUCE, désolée pour cette triste fin. Le principal est d'avoir tout essayé. Pas de regrets. Nous ne sommes que des amateurs, mais on va s'améliorer avec le temps et l'expérience ! bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...   

Revenir en haut Aller en bas
 
COMMENT J AI SAUVE MA POULE, ou TANT QU IL Y A DE LA VIE...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Plumage  :: Divers (pour parler de tout) :: Sujets Diverses-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: