Apprendre à élever et sélectionner les Poules et Coqs de Race reconnue
 
AccueilPoules SoiesCalendrierS'enregistrerConnexionFAQRechercher
Derniers sujets
» Un éternuement, un râle -> que faire
par Delphe Aujourd'hui à 0:34

» L'élevage de Corinne.
par Delphe Aujourd'hui à 0:29

» Plusieurs petites questions !!
par Delphe Aujourd'hui à 0:26

» Mes poussins de couveuse.
par philou2269 Hier à 21:05

» Module plastique à petit prix.
par col vert Hier à 19:40

» Un tout petit poulet
par philou2269 Hier à 19:14

» maladie poule rousse
par Kupferfuchs Hier à 18:05

» Petite nouvelle !
par Delphe Hier à 11:08

» Mon coq respire fort par la bouche
par Julien32 Hier à 9:43

» quelle race de canard choisir
par Bessmess Hier à 9:21

» faire ma tambouille a lapin
par col vert Hier à 8:35

» poussin pékin différent
par Julien32 Hier à 0:24

» L'élevage de Julien
par kriket79 Mar 15 Aoû 2017 - 22:47

» Finopronil - Terre de Diatomée - Chronique d'une fin annoncée des produits chimiques
par Yannick Diatomée Mar 15 Aoû 2017 - 9:41

» Oeufs Poussin Help!
par daniel23 Lun 14 Aoû 2017 - 6:14

» Divertissement confort pour poules
par daniel23 Lun 14 Aoû 2017 - 6:11

» Présentation
par col vert Dim 13 Aoû 2017 - 19:59

» Présentation
par Marco95480 Dim 13 Aoû 2017 - 9:02

» gauloise blanche a crete pale ( a la recherche du graal )
par fanette Dim 13 Aoû 2017 - 8:50

» Insectes sur poussins !!
par Julien32 Sam 12 Aoû 2017 - 14:27

» Bienvenue chez toi !
par Julien32 Sam 12 Aoû 2017 - 13:01

» Susy est maman
par corinne62 Sam 12 Aoû 2017 - 12:36

» Canard sauvage
par Delphe Jeu 10 Aoû 2017 - 23:51

» Pésentation
par Marco95480 Jeu 10 Aoû 2017 - 10:06

» Je passe par là, c'est Jean Mi !!
par Marco95480 Jeu 10 Aoû 2017 - 10:01

» Mes pious Padoue
par vincent.vialettes Mer 9 Aoû 2017 - 9:05

» Mes Barbus d'Anvers cailloutés
par vincent.vialettes Mar 8 Aoû 2017 - 18:56

» Gale des pattes ?
par drefhill Mar 8 Aoû 2017 - 5:16

» COUVEUSE COVATUTTO 7
par winweker Lun 7 Aoû 2017 - 12:44

» Mes piouspious de Soie.
par vincent.vialettes Lun 7 Aoû 2017 - 9:45

» foire aux hérolles dans le 86
par mmirande Lun 7 Aoû 2017 - 9:20

» Sélectionneurs volailles de Marans
par daniel23 Lun 7 Aoû 2017 - 5:35

» Poule qui respire mal
par fanette Dim 6 Aoû 2017 - 15:20

» Cage intérieur
par Auxence Dim 6 Aoû 2017 - 10:49

» Désinfection poulailler
par Julien32 Dim 6 Aoû 2017 - 10:35

» Lancement d'un site sur la terre de diatomée, et autres alternatives naturelles innovants!
par vincent.vialettes Dim 6 Aoû 2017 - 9:31

» Oeils
par Delphe Sam 5 Aoû 2017 - 22:17

» Nid inondé! Help!!!!
par Julien32 Sam 5 Aoû 2017 - 21:53

» Poulette ou coquelet ? Faites vos jeux !
par Kupferfuchs Sam 5 Aoû 2017 - 13:16

» Yannick Diatomée's Specialiste
par Yannick Diatomée Sam 5 Aoû 2017 - 10:06


Partagez | 
 

 LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avicol'fan
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Sam 20 Oct 2007 - 8:54




La maladie de Marek est due à un Herpès Virus provoquant la formation de tumeurs dans divers organes ou tissus mais surtout dans les nerfs périphériques, des paralysies progressives des pattes, des ailes et parfois du cou sont alors souvent observées .


La contamination est très précoce, dès les 1ers jours de la vie, mais l'incubation est très longue, parfois plusieurs mois.


Aucun traitement n'est possible, seule une vaccination préventive peut limiter la propagation de ce fléau.

Le virus étant présent en grand nombre dans le derme et surtout les follicules plumeux il se multiplie extrêmement rapidement.



Le protocole classique, mais à mon avis plutôt destiné aux élevages de type industriel, préconise la vaccination sur des poussins âgés de 1jour. Après avoir mené une enquête très personnelle(qui n'a peut-être pas de valeur scientifique) je pratique en priorité, depuis 4 années et avec un certain succès, la vaccination des reproducteurs puis des poussins âgés de sept jours.



L'intérêt de vacciner les reproducteurs est d'installer une immunité qui sera transmise aux poussins, cette immunité dite passive est due à la persistance des anticorps maternels et dure au maximum 21 jours tout en décroissant assez rapidement.


De ce fait il ne faut pas vacciner les poussins trop tôt car ces anticorps, en quantité alors élevée, vont neutraliser le vaccin. Cette pratique est efficace et évite de stresser inutilement des poussins âgés de 1 jour seulement. Autre avantage: la vaccination est moins délicate sur des sujets âgés d'une semaine surtout lorsqu'il s'agit de races naines, ce délai est d'ailleurs nécessaire à observer, non seulement pour les raisons décrites précédemment, mais également pour éviter un certain vide immunitaire (période de transition entre la persistance d'anticorps maternels et la mise en place de l'immunité vaccinale qui, elle, nécessite un délai de 12 jours).


Un rappel doit être effectué chaque année, à savoir également que la vaccination ne protège dans le meilleur des cas que 85% des individus(15% de sujets sont non sensibles).


Le virus sauvage est présent de manière chronique dans tous les élevage et l'excrétion de particules virales est observée chez tous les animaux, même vaccinés et ne présentant pas de signe de maladie.


La virulence de la maladie est néanmoins variable et certaines souches de poules résistent mieux que d'autres.



Le problème, avec les vaccins, est que ces derniers sont destinés aux élevages professionnels, rentabilité oblige !


Donc pas de petits conditionnements, en général 1000 doses, toutefois le prix n'est pas forcément excessif.


Le vaccin se présente sous la forme d'un "comprimé" lyophilisé à diluer dans un solvant spécial, la solution obtenue ne se conserve pas plus d'une heure maximum. Il faut donc être très bien organisé et très rapide.
Personnellement je vaccine 100 poussins en 1/2 heure seul et à l'aide d'une seringue de l ml.



La maladie de Marek est, à mon avis, la principale maladie virale pouvant toucher de façon systématique les petits élevages amateurs.
Il existe des tas d'affections contre lesquelles il existe un vaccin, mais il serait déraisonnable de vouloir vacciner à tout-va , cela n'est vraiment pas justifié dans nos élevages "pour le plaisir"!!




La prévention sanitaire et hygiénique(ne pas élever ensemble des oiseaux d'âge différent, décontaminer soigneusement les locaux entre chaque couvée) reste néanmoins primordiale en association avec la prévention médicale(vaccination) pour casser le cycle contamination-multiplication-excrétion du virus de Marek.


Christian Miniot
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/uccle/
Jean Mi
Fondateur
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Sam 20 Oct 2007 - 11:43

Rien à ajouter...merci à toi Christian :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
http://plumage.forum-actif.net/forum
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Dim 21 Oct 2007 - 9:31

Pour la vaccination, personnellement, je n' ai jamais vacciné mes volailles.
J' ai demandé a mon véto , et il m' a dit que les vaccins , effectivement se faisaient que pour l' élevage industrielle, vendu en 1000 doses!!!!, je me demandais a tous on pourrais se regrouper pour acheter ensemble
J' ai une connaissance qui tiens un élevage de faisan et perdrix, je vais me renseigner si il peut m' avoir celà!!
Si c' est pas trop indiscret, Christian comment tu fais pour avoir les vaccins, tu dois connaitre quelqu' un qui t' en procure???
Revenir en haut Aller en bas
Avicol'fan
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Dim 21 Oct 2007 - 9:41

Pour Marek le conditionnement est en effet 1000 doses, il coûte environ 8€ ce qui n'est pas encore trop cher si on s'arrange pour faire naître des bandes de poussins importantes en même temps, mais le pire est à venir car depuis peu les grossistes ne veulent plus détailler ils vendent par 10X1000 doses, est-ce une volonté politique de décourager l'élevage amateur ? Je n'en sait rien mais ça nous pose un sacré problème, il faut voir avec les associations et clubs avicoles.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/uccle/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Dim 21 Oct 2007 - 9:47

C' est vrai que c' est pas tres cher 8 €, mais si ils vendent par 10 000 doses, ça fait 80€ , et quel eqt l' intéret d' en prendre autant!!
C' est dingue que l' on fasse tout pour décourager l' élevage amateur, que ce soit pour les volailles ou autres.
De l' industriel, de la rentabilité, du chiffres, enfin le monde dans lequel on vit ???????
@Avicol'fan a écrit:
Pour Marek le conditionnement est en effet 1000 doses, il coûte environ 8€ ce qui n'est pas encore trop cher si on s'arrange pour faire naître des bandes de poussins importantes en même temps, mais le pire est à venir car depuis peu les grossistes ne veulent plus détailler ils vendent par 10X1000 doses, est-ce une volonté politique de décourager l'élevage amateur ? Je n'en sait rien mais ça nous pose un sacré problème, il faut voir avec les associations et clubs avicoles.
Revenir en haut Aller en bas
Avicol'fan
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Dim 21 Oct 2007 - 11:26

Le vaccin une fois reconstitué doit être utilisé dans la demi heure qui suit, enfin c'est pas à 10 min près non plus !
Bien organisé avec une seringue classique et à 2 personnes on peut vacciner 150 poussins dans la 1/2 h.
Perso je vaccine seul 100 poussins et je fais naître 4 à 5 bandes par ans donc il me faut quand même 5x 1000 doses, si la date de péremption est suffisamment éloignée pour couvrir 2 années alors je prendrais seul 10x1000 doses sinon il faudra que je trouve une solution.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/uccle/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Dim 21 Oct 2007 - 11:29

1000 doses ça faisait déjà beaucoup mais si c'est 10 000, il y a de quoi s'arracher les cheveux!
Revenir en haut Aller en bas
Avicol'fan
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Dim 21 Oct 2007 - 19:47

Perso. je vaccine contre Marek, la bronchite infectieuse et Newcastle.
Le vaccin contre Marek n'est pas associé à d'autres vaccins, par contre j'utilise Nobilis BI + ND qui associe la bronchite infectieuse et Newcastle disease.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/uccle/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Dim 21 Oct 2007 - 19:54

Nobilis BI + ND, tu peux nous en dire plus, comment ça se présente, et comment l' utilise t' on , quelle période, combien de fois par an??

@Avicol'fan a écrit:
Perso. je vaccine contre Marek, la bronchite infectieuse et Newcastle.
Le vaccin contre Marek n'est pas associé à d'autres vaccins, par contre j'utilise Nobilis BI + ND qui associe la bronchite infectieuse et Newcastle disease.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Mi
Fondateur
Fondateur
avatar


MessageSujet: Marek définition   Jeu 1 Nov 2007 - 21:32

Maladie de Marek :

Très répandue dans le monde, créant de grandes pertes dans les élevages. Très contagieuse, provoquée par un herpès virus qui provoque l'apparition de tumeurs qui se fixent en différents endroits du corps de l'animal dès son plus jeune âge.
On ne soigne pas les tumeurs, elles peuvent progresser jusqu'à l'âge de 8 mois.
Selon l'emplacement des tumeurs, (tissus, organes), la résistance propre à chaque animal et son alimentation, la mortalité en dépendra, certains sujets plus fragiles que d'autres peuvent mourir en 3 semaines.

Diagnostiques : La paralysie des pattes, la plupart du temps en grand écart, (souvent une patte en avant l'autre en arrière).
Paralysies flasques du cou, parfois des ailes, selon la situation des tumeurs, très souvent sur l'arbre nerveux.

L'autopsie est facile, les nerfs périphériques sont atrophiés, ainsi que les organes, (foie, reins, poumon, rate, ovaire), faire attention à la peau, c'est dans les follicules plumeux que le virus se multiplie le plus.
On comprend aisément que par secouages et battements d'ailes, le virus est largement diffusé.

A savoir : Un sujet atteint qui ne développe pas la maladie ou qui en guérit, continu de diffuser le virus, on dit alors qu'il s'agit d'un porteur sain.

La seule solution réside dans la vaccination, le plus tôt possible, on dit à un jour.
A présent, la plupart des accouveurs emploient une vaccination de l'embryon, in ovo, (dans l'oeuf).

Ne pas s'imaginer que la vaccination à un jour va durer toute la vie !!!
Il faut faire coïncider le 1er rappel avec la disparition des anticorps maternels et le passage à l'immunité propre de l'animal, soit de 14 à 20 jours, ensuite les rappels se feront tous les 6 mois dans les zones à risques à 1 an maxi pour les zones indemnes.

Cela n'arrive pas qu'aux autres ! Vous pouvez avoir élevé durant trente ans des sujets sans problème et un jour, vous ramassez les cadavres à cause d'un oiseau sauvage infecté qui est venu partager quelques graines.

Un virus ne meurt jamais, il peut rester dix ans en terre, ce qui lui laisse le temps de trouver un corps pour se multiplier de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://plumage.forum-actif.net/forum
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.   Dim 22 Déc 2013 - 0:56

Merci pour ce post au final tres complet sur cette maladie. Il etait important de noter que des rappels systematiques sont necessaires ( je me l étais imaginé au depart lol).
Revenir en haut Aller en bas
 
LA MALADIE DE MAREK: UNE AUTRE APPROCHE DE LA VACCINATION.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plumage  :: Les services :: Vos questions -> maladies :: Les maladies et la vaccination-
Sauter vers: