Apprendre à élever et sélectionner les Poules et Coqs de Race reconnue
 
AccueilPoules SoiesCalendrierS'enregistrerConnexionFAQRechercher
Derniers sujets
» Bonsoir de la Drôme
par Delphe Aujourd'hui à 0:19

» Mon projet de parc à volaille !
par ludo62 Hier à 23:42

» Serama meme parquet
par MarcoSerama Hier à 23:21

» Bonjour de Gironde
par nounoune Hier à 20:51

» Que donner à mes poulettes chéries
par migerc Hier à 19:26

» combien d'oeufs sous Pekin
par vanille Hier à 19:11

» recherche canard de saxe ( drome, ardèche , isére )
par stout Hier à 18:53

» Quelle souche privilegier ?
par Martial Hier à 13:14

» canes de rouen pondent pas
par gui29 Hier à 13:04

» L'Orpington
par sylvaine Hier à 12:29

» naine orpington de Gironde 2013
par sylvaine Hier à 11:48

» Ma poule est malade
par Cyliane03 Hier à 10:42

» Coq Agressif
par Fanfan Valro Hier à 7:24

» Poussin jaune et gris devient noir
par Fanfan Valro Hier à 7:14

» Abreuvoir automatique
par buns Sam 25 Mar 2017 - 20:18

» Début de naissance de mes poussins !!!
par buns Sam 25 Mar 2017 - 19:35

» rats dans l'enclos des poules
par Matthieu.D Sam 25 Mar 2017 - 18:49

» Don coq brahma bleu 1 an
par Matthieu.D Sam 25 Mar 2017 - 14:41

» Bonjour de l'Ardèche
par Galinette Sam 25 Mar 2017 - 11:20

» livres pdf pour débutants
par migerc Sam 25 Mar 2017 - 9:59

» oisons en route
par benji verg Sam 25 Mar 2017 - 8:43

» Mon dindon royal mousse du bec
par benji verg Sam 25 Mar 2017 - 8:33

» Help mon coq à besoin de vous
par lilicantal Sam 25 Mar 2017 - 7:48

» Systeme abreuvoirs automatiques artisanal
par buns Ven 24 Mar 2017 - 22:23

» poids des oeufs avant incubation
par Nathalie60 Ven 24 Mar 2017 - 21:11

» Présentation
par Jean Mi Ven 24 Mar 2017 - 17:49

» decalage dans les oeufs couvés
par vanille Ven 24 Mar 2017 - 10:25

» bonjour d'auvergne
par lilicantal Jeu 23 Mar 2017 - 21:43

» Sérama ou Sébright ?
par Martial Jeu 23 Mar 2017 - 21:15

» poulailler
par sansanfoi Jeu 23 Mar 2017 - 20:29

» mes poussins crêvecoeur
par Matthieu.D Jeu 23 Mar 2017 - 19:38

» sexage poule soie
par Matthieu.D Jeu 23 Mar 2017 - 19:36

» première incubation
par Fanfan Valro Jeu 23 Mar 2017 - 7:24

» le poulailler ultime !
par buns Mer 22 Mar 2017 - 23:09

» 3 Poussins
par buns Mer 22 Mar 2017 - 20:58

» choix de canard ...
par mamithé Mer 22 Mar 2017 - 20:03

» Court métrage
par Matthieu.D Mer 22 Mar 2017 - 16:05

» Les canards Mandarin du Jardin de Néphélyne
par Matthieu.D Mer 22 Mar 2017 - 16:01

» Une poule qui éleve des cailles ?
par buns Mer 22 Mar 2017 - 11:36

» Piège à chat
par coco38 Mar 21 Mar 2017 - 20:08


Partagez | 
 

 Souche de caille du Japon couveuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
plumard
Oeuf de bronze
Oeuf de bronze
avatar


MessageSujet: Souche de caille du Japon couveuse.   Mer 12 Aoû 2015 - 21:23

Bonjour, j'ai eu 1 repro naturelle de caille sur plusieurs centaines de femelles élevées. Sans être exceptionnel, d'après ce que j'ai lu c'est plutôt rare. Du coup je me demandais si ça aurait un sens de sélectionner cette aptitude en s'échangeant des cailles issues de couvées naturelles.
Comme j'y connais rien ça me pose différentes questions : cette aptitude est-elle héritée des 2 parents ? Une caille élevée sous la mère sera-t-elle meilleure mère ? Ou suffirait-il de mettre en couveuse les oeufs de mères ayant déjà couvé (ça permettrait d'aller vite) ? Y a-t-il des éleveurs intéressés par un tel projet ? Quel serait l'intérêt de la chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Jeu 13 Aoû 2015 - 9:02

En effet , vu la rareté de l'événement ça vaudrait le coup de tenter l'expérience , tu peux aussi croiser ce petit avec la mère ou le père .
Revenir en haut Aller en bas
charlie32
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Jeu 13 Aoû 2015 - 9:39

La couvaison est innée chez les oiseaux, ce qui veux dire que c'est inscrit dans leurs gênes, mais certains ont tendance parfois à l'oublier car depuis des générations l'homme pour une question de rentabilité leur a enlevé les oeufs et a conditionné les reproducteurs dans des éleveuses ou cages non adaptées, si l'on remet ces oiseaux dans un environnement qui leur conviennent, parcours enherbés, cachettes, avec des oiseaux dont la cohabitation est possible, ces oiseaux se remettront à couver au bout de quelque temps pas très long d'ailleurs, mais pondre et couver dans une petite cage en plus hors sol, ou même sol non naturel, faut pas réver. Une petite volière ou les oiseaux se sentent en sécurité avec juste 1 male et 2 ou 3 femelles, c'est gagné. Quand çà échoue, c'est que l'éleveur n'a pas fait exactement ce qu'il fallait, mais s'il persiste il aura la compensation de voir sa réussite aboutir, maintenant il ne faut pas croire que balancer une trentaine de cailles dans une volière d'une dizaine de m2 sans herbe, çà va marcher, en fait il faut savoir ce que l'on veux et perso je fais les 2, certaines en petites volières où il n'y a plus d'herbe, et où je récolte les œufs et fais naitre en couveuse pour ma propre consommation ou éduquer mes chiens de chasse. Et d'autres en grandes volières plantées de 60m2 à 140m2, j'ai eu cette année 2 femelles cailles des blés qui ont pondu, couvé et élevé leurs petits, j'avoue avoir eu quelques pertes par noyade, tout comme pour les perdrix, car il y a des petits bassins avec sarcelles dans mes volières, et les premiers jours ....
Pour en revenir a ta question plumard, sélectionner les jeunes qui ont été élevés jusqu'au bout par la mère est quand même meilleur, leur instinct est réveillé, et les femelles de ces jeunes sont impérativement à conserver, tu gagnes du  temps mais il faut les laisser couver à leur tour pas leur enlever les œufs sinon çà se rendort à nouveau, pour les mâles pas d'importance. Maintenant il est clair qu'il ne faut pas rechercher dans cette pratique là le rapport, c'est une affaire de philosophie.
Par contre, plumard, Bravo, voir des jeunes se pencher sur ces manières d'élever fait plaisir et est réconfortant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Jeu 13 Aoû 2015 - 16:12

Intéressant, d'autant plus que j'ai aussi eu le cas cette année!

Ce fut un échec car:

1- Je croyais avoir un mâle, mais bien qu'en ayant les caractéristiques, il s'est avéré être une femelle (évidemment, ce problème seul suffisait a provoquer l'échec)
2- Les autres cailles pondaient dans le nid, ce qui provoquait:

#le problème d'identifier les œufs d'origine (pas facile de marquer un oeuf de caille)
#le dérangement était la cause de casse des œufs (il faudrait voir s'il est possible d'isoler la caille couveuse et qu'elle continue de couver)


Maintenant, une autre question: La sélection d'une telle souche ne serait-elle pas contre productive:

Ne risque ton pas d'obtenir des cailles qui se mettent à couver d'office, tous les plus ou moins dix à quinze œufs pondus, avec les problèmes liés à la découvaison?

D'autant plus que la couvaison artificielle est plutôt facile à réaliser et que l'on peut mettre en incubation facilement 50 voir 100 œufs simultanément dans une couveuse somme toute très basique!

Le débat est lancé!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Jeu 13 Aoû 2015 - 16:26

Je pense qu'il serait intéressant de créer une souche plus rustique , rien que pour redonner à l'oiseau ses aptitudes d'antan . Certes il y aura moins d'œufs si il y a couvaison , mais il pourrait y avoir plusieurs couvaisons dans l'année donc ... à voir .
Revenir en haut Aller en bas
plumard
Oeuf de bronze
Oeuf de bronze
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Jeu 13 Aoû 2015 - 17:17

Une volière avec des cachettes et de l'herbe semble en effet une condition nécessaire mais pas forcément suffisante puisque dans ces conditions je n'ai eu qu'une femelle sur 200 qui a couvé et élevé ses petits.
Pareil chez moi que Losss, du coup je l'ai isolée car au bout de 3 jours elle avait 80 oeufs à couver ^^

Je vais donc marquer cette poule et ses petits. Si des gens veulent de leurs oeufs je peux en donner.

L'intérêt que je voyais à avoir des cailles du Japon couveuses c'était le plaisir de voir la mère avec ses poussins dans le cadre d'un élevage familial. Ça a aussi l'intérêt que dans un elevage amateur on n'a pas à s'occuper de la couveuse, des poussins en éleveuse, on n'a pas de matériel à acheter etc. Pis pour des coins où l'alimentation électrique est hasardeuse...

Par contre j'avais pas pensé que ce type de souche pourrait poser un pb de croisement avec les non couveuse et en diminuer le rendement. C'est peut-être un argument à prendre en compte. Ça et peut-être le risque de marronnage dans la nature. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
charlie32
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Ven 14 Aoû 2015 - 10:24

@plumard a écrit:
Une volière avec des cachettes et de l'herbe semble en effet une condition nécessaire mais pas forcément suffisante puisque dans ces conditions je n'ai eu qu'une femelle sur 200 qui a couvé et élevé ses petits.
Pareil chez moi que Losss, du coup je l'ai isolée car au bout de 3 jours elle avait 80 oeufs à couver ^^

Je vais donc marquer cette poule et ses petits. Si des gens veulent de leurs oeufs je peux en donner.

L'intérêt que je voyais à avoir des cailles du Japon couveuses c'était le plaisir de voir la mère avec ses poussins dans le cadre d'un élevage familial. Ça a aussi l'intérêt que dans un elevage amateur on n'a pas à s'occuper de la couveuse, des poussins en éleveuse, on n'a pas de matériel à acheter etc. Pis pour des coins où l'alimentation électrique est hasardeuse...

Par contre j'avais pas pensé que ce type de souche pourrait poser un pb de croisement avec les non couveuse et en diminuer le rendement. C'est peut-être un argument à prendre en compte. Ça et peut-être le risque de marronnage dans la nature. Non ?

Si tu as 200 cailles dans la même volière, tu as vraiment de la chance que l'une se soit mise à couver et encore plus de chance si elle peut élever ses poussins, non là çà ne marchera pas. D'autre part pour répondre à Tof, en effectuant cette pratique d'élevage au naturel il est vrai que le rendement s'en ressentira fortement, il ne faut pas compter sur le rapport, c'est pour le plaisir, certains n'élèvent des oiseaux que pour cela, il faut bien se rendre à l'évidence que la poule caille va pondre sa dizaine d'œufs (une douzaine de jours peu près), se mettre à couver 17 jours, plus 1 jour (approximativement) de séchage (ce qui fait 18 jours) et pratiquement 1 mois voire plus pour mener et élever ses poussins, tout cela porte à un total de 2 mois au plus court, il ne faudra compter que sur 2 nichées potentiellement viable par an au max. pour une poule caille, et avec un possible déchet, comme je disais cette pratique n'est réservé qu'à l'amateur voulant par défi, par plaisir et par amour se procurer un maximum d'émotions, mais n'est pas réservé à celui qui veut un bon rapport car il y a beaucoup trop de contraintes (élevage dans un environnement quand même spacieux et bien adapté, pas beaucoup d'oiseaux ensembles et en sachant qu'il y aura quand même un pourcentage de perte ).
Revenir en haut Aller en bas
plumard
Oeuf de bronze
Oeuf de bronze
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Ven 14 Aoû 2015 - 10:30

Non je n'ai pas 200 cailles en même temps dans une volière, plutôt une vingtaine. Mais j'ai eu environs 200 femelles pondeuses depuis que j'en élève et une seule qui a élevé des petits (j'ai eu 1 tentative de couvaison avortée il y a 2-3 ans).


Dernière édition par plumard le Ven 14 Aoû 2015 - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Ven 14 Aoû 2015 - 10:38

Perso , élever des cailles naturellement me plairait assez ! je vais y réfléchir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Ven 14 Aoû 2015 - 14:20

mes parent ont une volière ou j'aimerais bien laisser les cailles ce reproduire par elles même. je vais tenter de laisser un mâle avec 4 femelles et voir ce qu'il se passe ;) j'espère que tu cela se passera comme chez toi!
Revenir en haut Aller en bas
charlie32
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Ven 14 Aoû 2015 - 15:02

Je vous souhaite donc le meilleur pour cette expérience qui sera très certainement positive si vous vous en donnez la peine, saura vous émerveiller et vous donnera une autre perception de l'oiseau que l'on élève le rapprochant plus de l'etre vivant que de la machine à qui l'on demande trop souvent toujours plus.
Revenir en haut Aller en bas
plumard
Oeuf de bronze
Oeuf de bronze
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Ven 14 Aoû 2015 - 16:01

si ça peut augmenter les chances de réussite je pourrais vous donner des oeufs "f1" de ma poule qui a couvé, elle commence à les délaisser et devrait bientôt pondre de nouveau, ou des oeufs de ses filles dès qu'elles se mettront à pondre dans gros un mois.
Revenir en haut Aller en bas
plumard
Oeuf de bronze
Oeuf de bronze
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Ven 14 Aoû 2015 - 21:56

en me relisant, je crois que j'ai écrit une bêtise. Mais j'y connais rien alors des corrections seraient bienvenues.
J'ai viré les oeufs de cette femelle dont le nid débordait et l'ai isolée en lui donnant 11 oeufs nouveaux. À priori donc, aucun n'est génétiquement d'elle, c'est du 100% gpa (chez les cailles c'est légal). Donc si l'on veut sélectionner des cailles couveuses, le mieux que je puisse faire c'est garder les oeufs de cette poule x un père inconnu et faire une nouvelle sélection en gardant celles qui couvent. Mais les oeufs de ses enfants ça sert à rien de les garder.
C'est bien comme ça que ça marche ?
Revenir en haut Aller en bas
charlie32
Oeuf d'or
Oeuf d'or
avatar


MessageSujet: Re: Souche de caille du Japon couveuse.   Sam 15 Aoû 2015 - 8:43

Excuse moi, mais je ne sais pas ce que veut dire 'des oeufs f1' ne comprend pas non plus 'c'est du 100% gpa, chez les cailles c'est légal)'  la légalité nous est imposé par la loi, donc à ce niveau là rien ne nous est imposé...
L'opération naturelle est bien plus simple que çà, pas de question technique à se poser, l'oiseau, en l'occurrence ici la caille, retrouve son instinct sauvage et accomplit son devoir, elle pond au même endroit une dizaine d'oeufs dans un semblant de nid qui en principe si les conditions sont bonnes est juste une petite cuvette grattée dans la terre, isolée et cachée (sous une touffe, derrière une rocaille ou autre), elle va couver faire naître et élever ses petits, il lui faudra quand même un certain calme, et isolement, cela  ne fonctionne pas comme des poules glousse, à qui l'on peut rajouter des œufs, les changer, la lever, la poser dans une autre endroit, là çà marchera pas, il ne sert à rien de sélectionner des œufs venant d'autres cailles et penser faire des poussins qui couveront à leur tour, non ce n'est pas çà du tout. Dans la mesure où l'on veut réaliser cette expérience, c'est dans une volière de quelques m2, recréer un environnement sauvage, y lacher un mâle et 3 femelles par exemple, et se contenter de les nourrir et les regarder, le nombre de cailles est en fonction de la surface de la volière.
Pour exemple, j'ai 2 mâles et 6 femelles dans une volière de 84m2, j'y ai d'autres oiseaux bien entendu (1 cple depigeons ramier, 1 cple de vanneaux huppé, 1 cple de perdrix grises, 1 cple de srcelles d'hiver, 1 cple de tourterelles des bois, et 1 cple de tourterelles orientales) j'ai essayé de recréer un milieu naturel dans cette volière. 2 de mes cailles des blés ont fait un nid et couvé dans cette volière. Je suis sur qu'une volière de 4 ou 6m2 est suffisante, si il y a de l'herbe, des cachettes et où l'on ne mettra que 1 mâle et 3 femelles, et pour agrémenter la volière un couple de colombe pour occuper l'espace supérieur, en fait comme je disais sur un mail précédent créer une volière pour le plaisir pas pour le rapport, il faut vraiment savoir ce que l'on veut d'autant plus que une volière peut etre utilisée dans ce contexte, et on peut en utiliser d'autres plus étudiées pour le rapport.
Ce ne sont que les poussins issus d'une couvaison et de l'élevage par la mère qui sont intéressant à sélectionner, parce que ils ont refait un grand pas vers un élevage naturel, de leur naissance jusqu'à l'âge adulte ils ont bénéficiés de l'éducation et de la communication avec la mère, quelque chose qu'ils avaient perdu depuis d'innombrables générations, c'est pour çà que l'on dit que la couvaison est innée, le naturel reprend le dessus mais encore faut il que l'on soit décidé à lui en donner l'occasion, cela ne se fait pas d'un simple claquement de doigt. Houlà, j'ai été long, mais j'espère m'être fait comprendre, le domaine est tellement vaste, mais ô combien intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Souche de caille du Japon couveuse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plumage  :: Les galliformes :: Les cailles, collins et perdrix-
Sauter vers: